Info'nutrition

Être végétarien, végétalien, flexitarien…?

Alimentation végétarienne

Et vous, vous êtes team végétarien, végétalien, flexitarien ou carnivore ?

Et si on éclaircissait quelques points, et que je vous aidais  à vous faire plaisir & à être en bonne santé, peu importe vos convictions et vos envies ?

Définitions :

=> Végétarien : régime alimentaire excluant toute chair animale (viande, poisson), mais qui admet la consommation d’aliments d’origine animale comme les œufs, le lait et les produits laitiers (fromage, yaourts). Merci Larousse.

=> Végétalien : régime alimentaire excluant, en plus des chairs animales, toutes sources alimentaires provenant d’un animal, autrement dit, les produits laitiers, le beurre, la crème fraîche etc…

=> Flexitarien : il ne s’agit pas d’un régime strict mais plutôt, je dirai, d’un bon compromis entre le végétarisme et l’omnivorisme. Une personne dite « flexitarienne » consomme les aliments suscités mais de manière plus occasionnelle. Disons qu’elle privilégie la qualité à la quantité. Par exemple, je recommande souvent à mes patients de consommer un bon poulet fermier élevé en plein air, de manière occasionnelle, plutôt que d’acheter un poulet en batterie 1 fois par semaine.

Faites les bons choix !

C’était la minute « définitions », maintenant place à la « théorie ».  Comment dois-je m’alimenter si je suis végétarien/lien ?

Concrètement, que retrouve t-on comme nutriment dans les V.P.O (viandes, poissons, œufs) ? Des protéines ! Bien joué ! Pour une piqûre de rappel, c’est par ici

Alors ok, on a des protéines, dîtes animales, mais les V.P.O ne sont pas les seuls aliments à en contenir.

Quelques sources contenant des protéines végétales :

Les légumineuses : grandement appréciées par nos ancêtres, elles ont été, à tort, boudées durant plusieurs années. Pourtant, dans de nombreux pays, elles constituent la base de l’alimentation. Les lentilles, les pois cassés, les pois chiche, les haricots rouges, les haricots lungo etc. sont catégorisés dans la même famille que les féculents et céréalières, du fait de leurs teneurs en glucides, mais c’est une source non négligeable en protéines végétales. Les légumineuses contiennent également du fer ainsi que du calcium.

Le soja : les aliments à base de soja constituent une source de protéines végétales de très bonne qualité biologique, apportant l’ensemble des 8 acides aminés essentiels. De plus, ils sont riches en fibres, intéressants pour votre transit et pour stabiliser la glycémie. Des études se contredisent sur le sujet, s’agissant des phyto-œstrogènes qu’ils contiennent, qui peuvent perçus comme des perturbateurs endocriniens. Je vous le répète sans cesse, l’objectif est de varier son alimentation et ne pas consommer chaque jour, à chaque repas, le même aliment.

– Les céréales complètes : plus riches en protéines végétales que les céréales raffinées. Pensez à les varier. Quinoa, millet, orge, gruau de blé, boulgour etc. Excellente source de vitamine B *, de zinc et de fibres.

* La vitamine B12 se trouvant principalement dans les produits d’origine animale, il est fortement recommandé de vous supplémenter si vous êtes végétaliens. Les végétariens consommant en principe des œufs et des produits laitiers, cela n’est pas indispensable.

Les oléagineux : en plus de contenir des protéines végétales  (les amandes, noix de cajou, noisettes etc.), les oléagineux sont riches en phytostérols, qui régulent le taux de cholestérol. Ils ont un pouvoir antioxydant.  Côté nutriments, ils apportent du calcium, du zinc, du fer etc. Choisissez-les sans sel, dans l’idéal. 

Variez les plaisirs mais pensez aussi à équilibrer votre assiette : idéalement, une portion de légumes (1/2 assiette environ), une portion de féculents ou céréales et une portion de légumineuses, par exemple. 

La viande & le poisson ne sont pas les seuls aliments à contenir des protéines, du fer et de la vitamine B. Ah oui, j’oubliais, être végétarien ne se résume pas à ne manger que des légumes ! On pense souvent que l’alimentation végétarienne est triste mais que nenni, elle est aussi gourmande et très colorée quand on prend le temps de cuisiner.

Voici quelques combos que j’ apprécie :
  • Curry de lentilles au lait de coco, quinoa et poivrons grillés.
  • Buddha bowl : boulgour, fèves, carottes râpées, radis noir, avocat.
  • Courge butternut et patates douces rôties, houmous (pois chiche), tofu à l’ail grillé.

Une chose à retenir : mangez comme vous le souhaitez ! Soyez végétarien, flexitarien ou carnivore, peu importe tant que vous vous faites plaisir ! 

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à venir me consulter directement au cabinet ou à prendre RDV, via skype !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *